Serge GOUDIN-THEBIA

PARCOURS ET DÉMARCHE ARTISTIQUE :

GOUDIN portraitLa vie et l’œuvre plastique et poétique de Serge Goudin-Thébia ne font qu’un, un élan vital. Sa bouche, sa voix, ses mains, son corps, sa vie, Serge Goudin-Thébia les a donnés sans compter pour exprimer, dire, crier, chanter, tonner cet éternel enchantement de vivre, cette éternelle boulimie de lecture, cette passion du bleu, des pierres, des bois flottés, cette urgence de la création perpétuelle, cette indispensable « intranquillité ».

La presqu’île de la Caravelle résonne encore des échos de la voix et des pas du poète, arpentant les rivages lors de ses inlassables errances géopoétiques.

Poète et plasticien, métis catalano-guyanais, SGT vit en Martinique depuis plus de 20 ans.

Son installation sur l’île correspond à une sorte de retour aux origines, de retrouvaille d’une identité perdue (père guyanais, ancêtres martiniquais) et donne à son œuvre un tournant décisif, l’ancre définitivement dans une démarche géopoétique où les déambulations le long des rivages de la Caravelle, la contemplation de l’océan, sont des sources d’inspiration inépuisables. Il recueille pierres, madrépores, feuilles, os, bambous, plumes… rejetés par la mer, abandonnés par les hommes, il les amalgame, les relie, dans des œuvres hétéroclites, ni peintures ni sculptures, où le bleu outremer domine.
CC12 : « De la Cosmopoétique à la Géopoétique. – Le Tourment de l’Ile est affaire de roc. »

GoudinCette installation, intitulée « de la Cosmopoétique à la géopoétique » regroupe 5 œuvres, disposées en forme de croix de Saint-André. Symbolique du fil ténu qui relie l’humain à la planète Terre et au cosmos, la fragilité et l’éphémère condition du végétal et de la fibre à la force tellurique de la pierre. Le dispositif, comme toutes les œuvres de SGT, est dominée par ce bleu omniprésent, symbolique du mouvement perpétuel de l’océan, l’océan primordial…

Pour toute explication, Serge, poète autant que plasticien, cite Paul Valéry : « L’humanité est ce poste d’observation perdu dans l’étrangeté ». Tout est dit.

EXPOSITIONS :

  • « Catastrophes ? », Bibliothèque de Schoelcher, Fort de France, Martinique, 2011
  • Exposition individuelle « La ou nous allons tous », Villa Chanteclerc, Fort de France, Martinique, 2011
  • Exposition individuelle « Bivouac des Dieux », exposition Tongo, Martinique (Aide à la création de la DRAC), 2002
  • Participation à la Biennale de Lyon 2000 « Partage d’exotismes », Lyon, France 2000
  • Participation à la Biennale de Cuba, 2000
  • Exposition individuelle « Les Guerriers de l’Absolu », Centre Culturel Fonds Saint-Jacques, Martinique, 1999
  • Exposition individuelle « Entre Sable et Cendres », Centre Culturel Fond Saint-Jacques, Martinique, 1996
  • Participation à la Biennale de Sao Paulo, 1994
  • Exposition individuelle « L’écriture de la Terre », Galerie Kho-Kho, Martinique, 1993
  • Participation à la Biennale de Saint-Domingue, 1992

CONTACT :

Contactez : Marylise Grolleau
Courriel : lifoumary @ hotmail.com
Tél :0696 01 56 58